LA PRESSE EN PARLE…

Ils font leur beurre en louant leurs vaches

Louer un appartement, un cheval… et pourquoi pas une vache ? Depuis 1998, Jean-Paul Chatal, éleveur installé à Nivillac loue vingt vaches laitières à un régisseur. Il raconte..

En Bretagne, 1 500 vaches louées

Une formule qui a séduit Jean-Paul Chatal. « J’ai trouvé ça intéressant, surtout pour la trésorerie. » Il y a quinze ans, l’éleveur part choisir quinze vaches au centre de coordination de l’Ouest à Chartres-de-Bretagne.

Ici, Gestel gère provisoirement les génisses récupérées auprès des éleveurs loueurs. Puis les loue à d’autres éleveurs. Trois fois par an, des techniciens de Gestel passent à sa ferme à Nivillac, « pour contrôler la qualité du troupeau et apporter un appui technique, précise Benoit Bébin.

Aujourd’hui, l’éleveur compte 60 vaches sur son exploitation, dont 20 en location. Mais pas question de faire de différence entre ses propres bêtes et les génisses louées. « Même si je sais les distinguer, les vaches sont élevées de la même façon. »

Comme lui, 64 éleveurs ont en location 1 500 vaches en Bretagne. Dans le Morbihan, ils ne sont que huit au 1er janvier 2013. « Le système n’est pas très connu et beaucoup de clichés persistent, souffle Jean-Paul Chatal. Certaines personnes pensent que si on loue des vaches c’est forcément parce qu’on est fauché. C’est juste une autre alternative! »

Source : Ouest France

Un éleveur loue vingt vaches laitières à Gestel

Vous souhaitez être recontacté pour plus d'informations ?

Votre message a été envoyé avec succès !Nous vous contacterons très rapidement.

Votre message n'a pas pu être envoyé, veuillez réessayer ultérieurement.

Comment nous avez-vous connu ?
Nous utilisons vos informations uniquement pour vous recontacter